Faire une infidélité à George Clooney…

coffee-test

Amatrices de potins et autres ragots croustillants, passez votre chemin ! Aujourd’hui on va parler café.

Commençons par un petit jeu (Youpi !) . Si je vous dis, « capsules », vous me dites… « café ! ».  Si je vous dis « Nespresso », vous me dites… « carro ! » (VF : cher. Oui, bon, il fallait que je trouve une rime en « o »). Et là mine de rien, je vous amène doucement mais surement vers le cœur de mon article : vous présenter des alternatives à cette marque ô combien connue, et ôôô combien coûteuse, j’ai nommée la marketée Nespresso. En fait, une alternative : la marque Gourmesso. Pour ne rien vous cacher (pas de cachoteries entre nous !) j’ai été approchée par la marque qui m’a gracieusement proposée de tester leurs produits. Étant l’heureuse -et ruinée- propriétaire d’une machine Nespresso, je n’ai pas caché ma joie à l’idée de pouvoir trouver une alternative abordable et gustative aux petites capsules (i)coniques.

encoche

En effet, ces petites capsules sont compatibles avec les machines Nespresso. Un goût identique aux capsules originales, un prix attractif (30% moins chères que les Nespresso) et une large gamme de saveurs (plus de 16 types de cafés différents)… La promesse fait rêver. Allez, passons au test !

Alors, premier constat : le packaging est top. Chaque petite capsule est présentée dans un emballage individuel pour préserver ses saveurs. Sur chaque emballage est spécifié le nom du café ainsi que son intensité. Une délicieuse odeur de café se propage dés l’ouverture. A l’intérieur, la capsule est transparente, de forme semblable à la Nespresso. Les toutes nouvelles capsules Gourmesso poussent même le mimétisme jusqu’à imiter le petit aspect conique en bout de la capsule. C’est à mon sens est une bonne chose puisque la capsule s’adapte ainsi parfaitement à la machine Nespresso, sans risque de l’abîmer sur le long terme. Je vous ai réalisé une petite animation afin de vous permettre de comparer une dosette Nespresso avec une de chez Gourmesso :

match_100sec

Voilà pour la partie « découverte visuelle et olfactive ». A présent, place au blind test !

En effet, en grande et autoproclamée caféologue, j’ai décidé d’organiser un blind test avec mon cobaye préféré, graaaand amateur de café -et presque caféine-addict- afin de comparer le monstre du café avec le petit nouveau Gourmesso. Une sorte de David et Goliath du café, en somme. Afin de respecter l’équité, j’ai choisi deux capsules d’intensité comparable (8 sur une échelle allant de 1 à 10, parce qu’on est pas des rigolos nous !), tous deux des expressos. Même machine, même préparation.

Verdict : Le Gourmesso fait le poids face à son compétiteur ! Arôme, goût, couleur, mousse, il fait tout comme son modèle. Petit conseil cependant : pour une dégustation optimale je vous conseille de modifier la quantité d’eau utilisée par votre machine. En effet sans cela vous risquez de trouver votre lungo un peu trop… ralongé. Ceci étant dit le goût reste intact quand on déguste les expressos. Mes préférés ? Le Sofio Nocciola, un expresso à la noisette carrément renversant, et en édition limitée ! Tout de suite après vient le Soffio Vaniglia, un expresso à l’intensité moyenne (5/10) au délicieux parfum de vanille qui embaume la cuisine. Et pour mes envies de café corsé, je craque pour l’Etiopia Blend forte, intense et puissant. Idéal pour être au top toute la journée sans flancher !

must_taste

logo

Publicités

3 réflexions au sujet de « Faire une infidélité à George Clooney… »

Leave a message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s